Photos N/B

A partir des années 90, SHB renoue avec la photographie noir et blanc, déjà exploitée plus jeune et l’inscrit dans des formats carrés en référence à son histoire. Débarrassée de la charge symbolique et émotive de la couleur, elle s’oriente vers l’idée de mémoire et de traces : traces éphémères ou durables, traces formées par les éléments qui sculptent les corps animés ou inanimés, hommages à la nature, sortes de calligraphies de la matière.